Rubrique C'est la fête ! 

23 juin 2021

Soir de match / 1

MEP_carre_instagram_2021_MOREL_FATIO_2

En été, j’adore les soirs de match de l’équipe de France, les fenêtres ouvertes… Ce qui m’interesse n’est pas tant ce qui se passe sur nos écrans de télévision mais ce que cela suscite. Les « Ohhhhhh », les « Ahhhhhh », les « Buuuuuuuut » nous permettent presque de suivre le match sans regarder.
Nombre de fois mon petit s’est levé de son lit pour nous demander avec des étoiles dans les yeux « Est-ce que ça veut dire qu’il y a but ? » car il venait d’entendre des exclamations. Alors pour ce soir, bon match fenêtres ouvertes !… enfin en espérant qu’il ne pleuve pas…

Rubrique J'aime mes monstres 

14 juin 2021

Souvenir de Normandie…

MEP_MOREL_FATIO_2021_0706

En ces fortes chaleurs du mois de juin, petit retour en arrière sur un week-end très froid et humide. : le week-end de l’Ascension.  Nous savions qu’il allait pleuvoir, qu’il allait venter, qu’on allait se cailler… mais après ce 3e confinement et des vacances annulées, on est parti avec nos mômes et nos tentes sous le bras, à la découverte du camping…. Résultat : on s’est réveillé entouré d’eau, notre tapis de sol tel un radeau en perdition, emmitouflé dans nos pulls, blousons et sac de couchages… mais avec au milieu du visage : un grand sourire !

Rubrique Mon Paris 

7 juin 2021

Jardin des rosiers – Joseph Migneret

MEP_carre_instagram_2021_0606

Bien loin de l’agitation du Marais, voici le jardin des rosiers – Joseph Migneret. Nom donné en hommage à ce directeur de l’école du quartier qui a réussi à sauver des dizaines d’enfants juifs pendant la guerre. Ce jardin, prend par ce nom, cette tranquillité, ces fleurs et ces arbres… presqu’une portée spirituelle. La nature s’épanouit, ici un potager, là des pommiers en espaliers, sur le côté quelques bancs où des promeneurs viennent discuter, un peu plus loin des jeux d’enfants d’où on entend des cris, des pleurs, des rires. La vie. Et là on pense à vous, Monsieur Migneret. Merci. Merci beaucoup.

Rubrique J'aime mes monstres 

31 mai 2021

Lendemain de fêtes…

Gueule de bois à coup de cœurs roses sirupeux, de tatouages, de bijoux cul-cul la praline, de colliers de nouilles et de dessins vraiment magnifiques de bonhommes à 3 doigts sans yeux, pour les lendemains de fête des mères… Mais avouez que quand nos mômes seront trop grands pour ces douceurs on remettra ce fameux collier de nouilles avec fierté ! (Ne grandissez pas trop vite mes petits poulains)

Rubrique J'aime mes monstres 

24 mai 2021

Réouverture !

MEP_carre_instagram_2021_2405C’est à la fois avec le sourire et de la tendresse que je vois mes petits grandir chaque jour… mais aussi une pointe de nostalgie. Où sont leurs bodys en taille naissance ???

Rubrique J'aime mes monstres 

18 mai 2021

Demain, plus d’excuse…

MEP_carre_2021_1805

Demain mercredi 19 mai, c’est le grand jour : on réouvre les terrasses de cafés/restaurants, les musées, les cinémas, les théâtres, les magasins… l’attente est grande ! Il y a également les piscines qui ouvrent leurs portes pour le plus grand plaisir des petits et la fatigue des parents entourés des ploufs d’enfants surexcités au milieux des bassins trop petits… Ah, il en faut pour tous les goûts !

Rubrique Mon Paris 

17 mai 2021

Mon Paris #7

MEP_carre_2021_1705

Ah que le temps passe vite… Cela fait 3 ans que j’ai mis mon blog entre parenthèses : la tête dans mon boulot, le cœur avec mes petits loupiots, les jambes pour courir partout, tout le temps….
Bon nombre de fois mon blog m’a titillé, fait de l’œil ; mes idées de gribouillis sont venues mais sans échos de mon crayon, ils sont repartis illico, tout au fond de ma tête..
Alors aujourd’hui je reprends le fil où je l’ai arrêté car j’ai besoin de m’exprimer, de dessiner, de gribouiller, sans prétention, avec douceur, mais quand-même avec un peu de piquant parfois… Et on verra où cela nous mènera.
Pour la reprise voici un petit havre de paix qui donne pourtant directement sur le brouhaha de la place de la Bastille : la cour Damoye. Osez franchir le petit porche et… respirez !

Rubrique Mon Paris 

6 avril 2018

Mon Paris #6

Mon_paris_vue_beaubourg

Mardi soir, Beaubourg est fermé. Tout semble calme. Pourtant on voit arriver, petit à petit, des couples, des groupes d’amis, passer sur le côté du musée. Une petite porte avec quelques vigiles laisse entrevoir l’escalier roulant qui avec la baie vitrée semble monter dans les nuages. Et ce soir, incroyable, je suis invitée à un vernissage-petits fours… ou plutôt mon conjoint est invité et je suis « l’accompagnant » . Nous montons l’escalier métallique en silence, tout droit vers le dernier étage pour l’exposition « Chagall, Lissitzky et Malévitch ». Ce calme dans cette grosse usine de l’art moderne donne un air mystérieux et énigmatique au lieu.
En haut le paysage urbain est magnifique, les nuages de l’après-midi sont partis, laissant place à un beau ciel bleu évanescent. Les toits parisiens s’entremêlent, tel une labyrinthe ou un jeu de construction. Et dire que derrière chaque petite fenêtre se cache une personne, ou une famille, des amis, des enfants, une petite fille qui joue avec son train qui entre en gare, une personne âgée qui écoute très fort sa radio, une étudiante derrière son ordinateur qui essaie de rattraper le temps pour boucler sa présentation… des centaines de vie, derrière ces petits toits de poupées en ardoise bleu gris.
Après quelques instants, nous entrons dans l’exposition.