Rubrique Mon Paris 

6 avril 2018

Mon Paris #6

Mon_paris_vue_beaubourg

Mardi soir, Beaubourg est fermé. Tout semble calme. Pourtant on voit arriver, petit à petit, des couples, des groupes d’amis, passer sur le côté du musée. Une petite porte avec quelques vigiles laisse entrevoir l’escalier roulant qui avec la baie vitrée semble monter dans les nuages. Et ce soir, incroyable, je suis invitée à un vernissage-petits fours… ou plutôt mon conjoint est invité et je suis « l’accompagnant » . Nous montons l’escalier métallique en silence, tout droit vers le dernier étage pour l’exposition « Chagall, Lissitzky et Malévitch ». Ce calme dans cette grosse usine de l’art moderne donne un air mystérieux et énigmatique au lieu.
En haut le paysage urbain est magnifique, les nuages de l’après-midi sont partis, laissant place à un beau ciel bleu évanescent. Les toits parisiens s’entremêlent, tel une labyrinthe ou un jeu de construction. Et dire que derrière chaque petite fenêtre se cache une personne, ou une famille, des amis, des enfants, une petite fille qui joue avec son train qui entre en gare, une personne âgée qui écoute très fort sa radio, une étudiante derrière son ordinateur qui essaie de rattraper le temps pour boucler sa présentation… des centaines de vie, derrière ces petits toits de poupées en ardoise bleu gris.
Après quelques instants, nous entrons dans l’exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 3678 to the field below: